Pêche comme le gaz, la vérité finira par se savoir

Questekki  228 du mardi 8 décembre  2020 

Dossier Ressources naturelles : Pêche comme le gaz, la vérité  finira par se savoir.

Avec les manifestations des pêcheurs, il est devenu évident qu’il y a un lien entre les convois Barsakh et les licences de pêche accordées aux bateaux prédateurs européens ou chinois qui raflent tout le poisson.

Le ministre Alioune Ndoye a fini par lâcher  le morceau. Il  soutient que les piroguiers sénégalais ne contribuent pas aux recettes de l’Etat. Alors que  les bateaux européens apporteraient 2 milliards de FCFA. Ce point de vue anti – patriotique est très grave. Il doit être dénoncé avec la dernière énergie. En attendant qu’il lâche le morceau avec les chinois…

Pêche comme le gaz, la vérité  finira par se savoir.

Mamadou Lamine Diallo in #questekki228

Par ailleursje pense que les conventions signées avec les compagnies pétrolières nous permettent de faire un audit et de demander à Pétro-Tim, Pétro-Asia dans ses multiples formes,  Timis Corporation, Cosmos Énergie, British Petroleum,  d’envoyer leurs états financiers au gouvernement. Et à ce moment, il sera facile de faire le point et de trancher le débat. 

Dossier nouveau : Monsieur Macky Sall, l’industrialisation c’est du sérieux.

On le répète depuis des années et c’est le sens de l’émergence.  Seule l’industrialisation peut amener à la création de centaines de milliers d’emplois au Sénégal et satisfaire la demande d’emplois des jeunes. C’est une affaire extrêmement sérieuse, à la fois économique, politique et géostratégique. Et cela, Macky Sall l’ignore.

       ”  Monsieur Macky Sall, l’industrialisation c’est du sérieux.

Mamadou Lamine Diallo in #Questekki228

En confiant ce dossier à un ministre junior dont la seule capacité était de rassembler des centaines de femmes dans des stades pour distribuer de l’argent de l’Etat, Macky Sall prouve ainsi qu’il ignore les enjeux de l’industrialisation. C’est bien triste 

Monsieur le Président Macky Sall, l’industrialisation, ce n’est pas un dîner de gala!

Les programmes du ministère relèvent du saupoudrage ou de l’infantilisme.