Questekki  271  du mardi  5 octobre  2021

Dossier Ressources naturelles : Quel régime pour veiller sur nos ressources naturelles?

C’est la question cardinale posée aux élites politiques africaines. On sait que le pétrole et l’uranium du Tchad ont plongé ce pays dans une crise institutionnelle sans fin. Le Maréchal Deby a dit que c’est la France qui a dépêché des constitutionnalistes  pour tailler la loi de son pays afin de  lui permettre de rester Président à vie.

Le plus cocasse, c’est Alpha Condé imposé à la tête de la Guinée, scandale géologique. Il modifie sa constitution, fait tuer des centaines de citoyens, se déclare vainqueur et se fait reconnaître par la justice de son pays et ses pairs de la CEDEAO et de l’UA.

 “Le présidentialisme a échoué dans la préservation des ressources naturelles en Afrique.

Mamadou Lamine Diallo in #Questekki 271

Lorsque le Colonel Doumbouya le renverse et prête serment devant la Cour Suprême, ses pairs refusent de le reconnaître. Qu’est ce qui fait foi? La justice des pays? C’est l’incohérence totale chez les chefs africains.

En attendant, je salue les mesures du Président Doumbouya, libération des prisonniers politiques de Alpha Condé et ouverture de la frontière avec le Sénégal.

Voilà Macky Sall Président parrainé qui nargue la Cour de Justice de la CEDEAO. Celle-ci lui avait donné six mois pour mettre fin à la comédie du parrainage dans nos lois. Silence Radio! Pourtant c’est la CEDEAO qui lui a permis d’intervenir en Gambie pour chasser le dictateur Yahya Jammeh soutenu par Alpha Condé et de permettre la finalisation du  vieux dossier, le Pont sur la Gambie, oxygène de la Casamance.

Dossier nouveau : Comment récupérer l’argent des Africains détenus en dehors du continent?

La troisième vague s’essouffle et Macky Sall engage sa campagne politique maquillée en tournées économiques aux frais de l’Etat. J’espère pour lui qu’il ne sera le vecteur d’une nouvelle vague de coronavirus.

Macky Sall est de ceux qui croient que les Africains sont incapables de se développer. Il leur faut supplier l’Occident de les aider, qui aurait une mission civilisatrice. Il n’est pas gêné de mendier 252 milliards de dollars alors tout le monde sait que les avoirs des Africains  détenus à l’extérieur, Europe, Paradis fiscaux, Hong Kong, Dubai, dépassent largement ce montant. Les flux financiers illicites qui quittent l’Afrique chaque année dépassent 60 milliards de dollars, au Sénégal, c’est 200 à 300 milliards de francs par an. Les Pandora Papers nous donnent raison.

L’Afrique doit récupérer ses milliards de dollars détenus hors du Continent

Mamadou Lamine Diallo in #Questekki 271

La fonction économique principale est comment mobiliser l’épargne intérieure pour l’industrialisation. Macky Sall ne sait pas faire, mieux il n’y croit pas. Il croit à la magie politicienne clientéliste ; les élections locales vont lui permettre d’exercer son talent. Justement la loi sur la déclaration de patrimoine concerne les maires et présidents de conseil départemental qui gèrent des budgets d’un certain montant.

La Présidente de l’OFNAC doit nous dire si les maires et présidents de conseil départemental assujettis ont respecté la loi.