Échec permanent: la vie de Benno Bok Yakaar depuis son accession au pouvoir

Questekki  267  du mardi 07 septembre 2021

Dossier Ressources naturelles : La Côte d’Ivoire découvre du pétrole, on croise les doigts.

La compagnie italienne ENI a eu la main heureuse ; des milliards de barils de pétrole associés à du gaz naturel découverts. Les prédateurs se frottent les mains ainsi que les caïds en politique.

Ce pays est fragile, son capital social, institutionnel est faible. Il sort de guerre civile, à l’origine de laquelle il y avait le pétrole aussi.

Alassane Dramane Ouattara, ADO,  a obtenu par la force de la gendarmerie et de la justice, un troisième mandat face à une opposition fragmentée au plan géographique, ethnique et souvent manipulée; tout ce qu’il faut donc pour que la malédiction du pétrole s’installe. Le syndrome guinéen n’est pas loin.

 Alpha Condé humilié en Guinée, c’est une bonne chose. Qui va suivre ?

Mamadou Lamine Diallo in #Questekki 267

La Guinée, « scandale géologique », vit sous cette malédiction. Le dictateur Alpha Condé a fait du forcing pour son troisième mandat. Il a été humilié comme il avait humilié l’Imam de Conakry. Ainsi  finissent les prédateurs sponsorisés et parrainés  par la Françafrique.

ADO a de l’influence sur Macky Sall comme tous ceux des institutions de Bretton Woods. Il est tenté de faire comme ADO pour un troisième mandat.

Gendarmerie, Justice aux ordres, opposition écrasée et infiltrée, voilà la stratégie de Macky Sall pour un troisième mandat et la présidence à vie.

Demander à Tekki, un deux septembre, date de l’anniversaire de la mort suspecte de son premier coordonnateur Moussa Ndiaye, de faire allégeance au duo Sonko – Sall, en signant une charte qui évite de parler de Macky Sall et de son troisième mandat, nécessite pour le moins une concertation sérieuse.  Notre opposition à Macky Sall est fondamentale, c’est contre le présidentialisme obscur dont les adeptes vont au-delà de BBY.

Dossier nouveau : cinq  échecs de Macky Sall.

Échec 1. Le building Mamadou Dia. Il sera fermé pour des mois  après l’incendie. De 17 milliards, on a fini à 50, avec des malfaçons pour une simple rénovation. Dans un pays sérieux, l’AN aurait diligenté une commission d’enquête. En attendant, il faut reloger les centaines de fonctionnaires.

Échec 2. La lutte contre les inondations. Son gouvernement prétend avoir dépensé 700 milliards fcfa depuis 2012. Keur Massar, Touba, Kaolack toujours sous les eaux. Quelle honte!

Le régime BBY vit dans l’échec permanent

Mamadou Lamine Diallo in #Questekki 267

Echec 3. Les prix du loyer. Le grand professeur Iba Der Thiam avait de bonne foi conduit une commission d’enquête sur les loyers. A la suite de quoi, le libéral Macky Sall avait pris des mesures administratives pour réguler les prix. J’avais dit à mon professeur respectueusement que ce n’était pas la bonne méthode. Sept ans après, les loyers ont augmenté de près de 50%. 

Échec 4. Le chômage des jeunes. 200 000 chaque année sur le marché du travail, moins  de 20 000 emplois public, privé et informel proposés. L’émigration devient virale.

Échec 5. Le candidat Macky 2012 avait pris l’engagement de baisser les prix du riz brisé, de l’huile et du sucre. Son gouvernement a pris des mesures administratives dans ce sens. Sept ans plus tard, il reprend des mesures administratives pour bloquer  temporairement les prix. Tout le monde le sait, le chômage et la hausse des prix sont insoutenables. 

Ce qui manque, c’est le réveil du mouvement syndical pour imposer l’agenda de la gouvernance démocratique. En attendant, il y a les mouvements citoyens comme Nio Lank.