Sommet mondial d’une eau corrompue: les leçons à tirer

Questekki  296  du mardi  29  mars  2022

Dossier Ressources naturelles : Leçons d’un Sommet mondial d’une eau corrompue

Dakar vient de connaître trois sommets de l’eau. Macky Sall a organisé le sien à coups de milliards, le Forum social mondial, aussi, pour rappeler sa position à l’effet que l’eau est un bien public mondial qui ne doit pas être laissé au privé prédateur.

Enfin, le maire de Dakar, à juste titre, a organisé un sommet. Et il a raison. Cette affaire concerne d’abord les villes. Son slogan “Dakar dans les eaux”, nous rappelle les inondations et l’urbanisation anarchique qui coupe les voies d’eau naturelles. Il nous rappelle la mer et la nécessité de protéger le domaine public maritime et de sécuriser nos plages. Les plages sûres de Dakar sont privatisées avec la complicité de maires corrompus. Cela doit cesser.

Même la gestion de l’eau est source de corruption chez la dynastie FayeSall

Mamadou Lamine Diallo in #Questekki 296

Macky Sall a fait son Sommet de l’eau à coups de milliards. Il aime faire des affaires avec des personnalités d’origine étrangère : Elias a gagné le marché de la Francophonie, Askanazy  vient de gérer son sommet de l’eau. DSK a obtenu 500 millions virés par l’Etat dans un paradis fiscal en toute illégalité. Franck Timis a obtenu les blocs de gaz de St Louis et Cayar cédés à Kosmos et BP. A New York, c’est un de ses amis qui s’occupe de la maison du Sénégal qui ne nous sert à rien, sauf à loger la dynastie FayeSall  et à satisfaire leurs goûts de luxe.

Voyez-vous, trop c’est trop. L’eau est vitale pour la vie. Chaque sénégalais devrait bénéficier partout d’une eau potable et abordable. L’argent pour cela est disponible. Mais il est volé par les dignitaires de BBY et leurs partenaires de la finance internationale. C’est aussi simple.

Dossier nouveau : Dix ans de ruse de Macky Sall et la pauvreté se généralise

Mars 2012, à l’hôtel Ngor Diarama, après une entrevue avec le M23 représenté par Amath Dansokho et Alioune Tine, Macky Sall est venu annoncer aux dirigeants du M23, que s’il était élu, il ramènerait son mandat à 5 ans. Cet engagement sera répété à Addis Abeba, Paris et Washington par le Président élu Macky Sall. 

En vérité, on le découvre, Macky Sall a fait de la ruse une religion.

1. Il a rusé  auprès de Karim Wade pour devenir Premier Ministre et s’imposer au PDS. A peine élu, il s’arrange pour le mettre seul en prison par la CREI, avec le fonctionnaire sans défense politique de la commune de Sédhiou en Casamance, Tahibou Ndiaye.

2. En 2012, il ruse avec les banquiers Abdoul Mbaye et  Amadou Kane pour l’aider à sortir d’une mauvaise passe des finances publiques et les chasse dès que la trésorerie publique s’améliore.

Les dix ans de dictature de Macky Sall : la ruse pour enrichir la dynastie FayeSall

Mamadou Lamine Diallo in #Questekki 296

3. Il ruse avec la jeunesse: il leur promet 500 000 emplois. Au finish moins de 10 000 ASP, 10 000 policiers et gendarmes et 10 000 enseignants et autres personnels de santé.

4. Il ruse avec le FMI, de faux chiffres de l’agriculture, un Pib gonflé de 3000 milliards en 2015, pour accélérer l’endettement du pays et lancer des travaux d’infrastructure confiés à  des entreprises étrangères.

5. Il ruse avec Tullow pour finir par donner les blocs de gaz à Franck Timis et ses sociétés et se partager la rente avec le facteur Aliou Sall; 10 milliards et 700 millions de dollars en jeu.

6. Il ruse avec l’opposition pour imposer une révision constitutionnelle et lancer l’agenda LGBT.

7. Il ruse avec sa cinquième colonne pour imposer un parrainage illégal et impraticable. Tout cela pour imposer l’Emirat gazier et la présidence à vie. 

Tel est le règne de 10 ans de ruse de Macky Sall pour enrichir avec les ressources publiques la dynastie FayeSall et ses affidés. 2500 à 3000 milliards prennent le chemin des paradis fiscaux. On rivalise de ranchs avec nos oryx et des montres à 400 000 euros. C’est la bamboula dans l’aristocratie de l’APR. 

A tel point que le FMI est obligé de mettre en place une unité anti corruption. Du jamais vu. La corruption a battu des records sous le régime de Macky Sall. Une certaine de familles sont passées de la précarité à une vie de dizaines de milliards.

La jeunesse diplômée ou pas est dans le désarroi. Les plus téméraires prennent les pirogues barsax. Il faut changer le système. On n’a pas le choix.  En attendant, toutes nos prières accompagnent la bande à Aliou Cissé et Sadio Mané ce mardi, pour une qualification en coupe du monde.